Beaucoup rêvent de partir pour un tour du monde, mais peu arrivent à réaliser un tel exploit. En général, il faut des années de préparation avant de pouvoir entreprendre un tel voyage. En effet, les démarches à faire sont nombreuses, et il faut du temps pour les effectuer toutes, en bonne et due forme.

Economiser avant tout !

Parmi les premières choses à faire, c’est de trouver l’argent nécessaire. Car il en faut pour aller de pays en pays, de continent en continent, de ville en ville et de faire un maximum d’activités dans chaque endroit où l’on se rend. Ce qui veut dire que celui qui souhaite faire un tour du monde doit économiser mois après mois, serrer la ceinture, se priver de certaines choses afin de se constituer le pactole qui lui permettra de partir autour de la planète. Côté travail aussi, il faut poser son congé longtemps à l’avance, encore faut-il en avoir. Sur un plan plus personnel, peut-être prendre des dispositions pour faire garder sa maison, son animal de compagnie, pour l’entretien de son jardin, pour le courrier, etc. Et puis viennent enfin les questions de réservations de place en avion, en train, dans les hôtels ou d’autres hébergements, les visites de sites, etc. Mais avant tout cela, il y a les documents à préparer, tels que le passeport, le visa ou plutôt les visas étant donné que le voyage se fera dans de nombreux pays, les vaccins obligatoires à mettre à jour et ceux qui sont conseillés, etc. Le fait est qu’un tour du monde ne se fait jamais sur un coup de tête.

Un bon contrat d’assurance voyage

Lorsque toutes ces différentes démarches sont effectuées, il faut penser à l’assurance voyage. Si, pour un seul voyage à l’étranger, on recommande la souscription d’une assurance voyage, c’est d’autant plus important dans le cadre d’un tour du monde. Dans certains pays, les frais médicaux ne sont pas trop élevés, de même que les frais d’hospitalisation, mais ce n’est pas la même chose partout. Si on a bien supporté l’environnement, la température et le climat dans une région, on ne sait pas comment va-t-on réagir dans une autre. Si les nourritures dans tel pays n’ont causé aucun désagrément à un voyageur, peut-être que celles d’un autre pays seront plus lourdes pour lui. En fait, tout peut arriver en voyage, dès lors que l’on sort de ses habitudes et de ses points de repères. Aussi, si on ne veut pas payer rubis sur l’or les frais médicaux qu’exigent les hôpitaux et tout cabinet médical dans un pays, il faut avoir un bon contrat d’assurance voyage. Et puis, si on ne maîtrise pas bien, ou pas du tout, la langue du pays d’accueil et qu’on soit en butte à des problèmes de santé, des poursuites pénales ou des tracasseries administratives, on aura du mal à se faire comprendre pour régler la situation si on n’est pas assuré.

Pour une bonne tranquillité d’esprit

Il suffit de s’imaginer, seul, au bout du monde, avec une langue inconnue, personne que l’on connaît dans le coin, et qu’on ait une caution à payer, on est sérieusement blessé, on a grillé un feu ou on a provoqué un incident sans le vouloir. Une situation des plus simples peut se transformer en un instant en un horrible cauchemar. Sans parler des frais que cela peut entraîner. Un autre scenario permet bien de comprendre l’importance de souscrire une assurance voyage pour un tour du monde. Si jamais une catastrophe naturelle s’abat sur le pays d’accueil pendant son séjour, un tremblement de terre, un tsunami ou l’éruption d’un volcan et que l’on doit se faire rapatrier en toute urgence, mais que l’on se soit pas assuré. Tout serait incontrôlable, la panique s’installe en un clin d’oeil et les choses ne s’arrangeront pas d’elles-mêmes. De plus, il faut savoir qu’au-delà de la zone européenne, les garanties maladies accordées par la Sécurité sociale ne fonctionnent plus. Donc, pour un tour du monde en toute tranquillité, rien ne vaut une bonne assurance voyage.

Choisir une couverture complète

Certains choisissent de se contenter de l’assurance voyage de leur(s) carte(s) bancaire(s). Bien qu’elle puisse servir un tant soit peu, en général, elle ne suffit pas, en tout cas, certainement pas pour un tour du monde. Aussi, la meilleure solution serait d’opter pour un contrat apportant une couverture complète, englobant la prise en charge des frais médicaux à 100 %, y compris en cas de problèmes d’optique ou dentaires ou en cas de complication d’une grossesse. Une bonne assurance voyage doit aussi comprendre l’assistance rapatriement et l’évacuation sanitaire, un individuel accident et une couverture responsabilité civile en cas d’incendie ou d’accident. L’assurance bagage, l’assurance papiers d’identité en cas de vol ou de perte, les frais de recherche ou de sauvetage,etc. doivent être compris dans le contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article suivant

Ce qu'il faut savoir sur la trousse de secours lorsqu'on voyage

ven Nov 9 , 2018
Beaucoup rêvent de partir pour un tour du monde, mais peu arrivent à réaliser un tel exploit. En général, il faut des années de préparation […]
fr_FRFrench
fr_FRFrench